Le fils du rappeur ol dirty bastard du wu-tang clan, lance sa future monnaie : le « dirty coin »


Le rappeur du clan Wu-Tang Clan Ol' Dirty Bastard, mort en 2004, entre dans le jeu de la crypto-monnaie.

Le défunt rappeur lance une crypto-monnaie appelé « Dirty Coin » pour financer des projets musicaux et autres.

Pourquoi, exactement ? C'est simple, dit Bar-Sun Jones, fils de la légende, Young Dirty Bastard : « La crypto monnaie est très importante. La blockchain est l'une des plus grandes inventions de notre temps. Et je ne veux pas sortir de la fête, je veux y entrer. »

Young Dirty explique qu’il a toujours été attiré par la finance.

L’objectif est d'utiliser les pièces de « Dirty Coin » pour payer les concerts, la marchandise et la musique d'Ol' Dirty Bastard et Young Dirty. L'offre initiale du Dirty Coin (ICO) est un partenariat entre l'ODB Estate et Link Media Partners, une société de distribution de musique, elle serait mise en vente sur TAO Network et une fois que le Dirty Coin sera en place, la négociation se fera sur AltMarket.

Certaines entreprises du secteur de la musique sont convaincues que la technologie des blockchains et les actifs numériques peuvent annoncer une nouvelle source de revenus pour les artistes.

Il n'y a pas encore de date fixée, mais il est probable que cela se produise d'ici cet été.

Alors, les fans d'Ol' Dirty Bastard ou de Wu-Tang Clan achèteront-ils le « Dirty Coin » ?


Réalisation Fyher