Beta

Daily value of your cryptocurrency wallet




Receive every morning the value of your wallet by mail
Be alerted of the new currencies
Get an alert when a currency reaches the value of sale you've fixed
Security Don't show my cryptocurrency's adresses
+1300 Available cryptocurrency

Les prêts garantis par l'etat, solution miracle ou bombe a retardement ?


Après deux mois de confinement en France, quel est le bilan de ce traitement de choc ?L’Etat a très vite réagi en mettant en place les PGE afin de permettre aux entreprises de se financer, et garantir une trésorerie suffisante pour éviter les dépôts de bilan

Ainsi, les entreprises pourront bénéficier de conditions très favorables pour obtenir le financement de jusqu’à trois mois de chiffre d’affaires (CA), soit la durée estimée de la crise par les pouvoirs publics

En effet, si les banques n’étaient soumises à aucun risque, alors les établissements financiers seraient incités à minimiser les diligences, et à prêter à tous sans sélectionner les entreprises à même d’honorer leur crédit

Les entreprises peuvent ainsi faire face à leurs charges courantes, avec un report d’échéance d’un an et un coût de garantie nul la première année puis croissante en fonction de la maturité demandée

Mais les alertes de la Banque de France commençaient à se faire de plus en plus inquiétantes jusqu’à fin 2019

Avec un endettement des entreprises privées qui est passé de 135 % à la veille de la crise financière de 2008 à 175 % du PIB, l’institution pointait principalement le risque de remontée des taux d’emprunt qui auraient pu être à l’origine de difficultés à rembourser, et un risque de défaut notamment des plus grandes entreprises

En effet, les critères d’octroi et l’urgence de la situation n’ont pas permis de prendre en compte l’ensemble des risques sous-jacents aux crédits octroyés

Cette contrainte purement opérationnelle ne permet pas de garantir de la qualité de crédit et la capacité d’adaptation des tiers à cette crise soudaine

Mais ces défaillances sont retardées grâce aux différentes mesures de soutien à l’économie, dont les PGE, les reports de charges, les mesures de chômage partiel et bien d’autres

Mais aussi des contraintes opérationnelles ont rendu inopérants les tribunaux de commerce ou encore le marquage en défaut de paiement du fait des reports d’échéances et des facilités de caisse qui retiennent la vague des défaillances

Et le flux des défaillances à venir gagnerait à être lissé sur longue période plutôt que de céder violemment en fin d’année, au risque de mettre en difficulté les établissements de crédits, et leurs garants étatiques

Nicolas Dufourcq anticipe d’ores et déjà un coût de 9 Milliards d’euros pour couvrir les défaillances de 10 % des entreprises attendues bénéficiaires du PGE

Les mesures de continuation de soutien aux entreprises en difficulté à cause de mesures sanitaires drastiques devront être affinées et prises en compte dans les différents scénarii

et découvrez chaque trimestre : Des dossiers et analyses exclusifs sur des stratégies d'entreprises Des témoignages et interviews de stars de l'entrepreneuriat Nos classements de femmes et hommes d'affaires Notre sélection lifestyle Et de nombreux autres contenus inédits


Voir la source
Ledger Nano X - The secure hardware wallet
Buy on Coinbase






















Made by Fyher