Beta

Daily value of your cryptocurrency wallet




Receive every morning the value of your wallet by mail
Be alerted of the new currencies
Get an alert when a currency reaches the value of sale you've fixed
Security Don't show my cryptocurrency's adresses
+1300 Available cryptocurrency

Les billets de banques au temps du coronavirus


La méfiance envers les billets de banque est-elle justifiée quand on sait que la Chine avait choisi de désinfecter ses coupures et de les mettre en quarantaine avant de les remettre en circulation ?L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a appelé, début mars, à privilégier les paiements par cartes « sans contact »

Toutefois, l’une de ses porte-parole a déclaré que si l’on ne savait pas exactement quelle était la durée de vie d’un virus sur une coupure, l’organisation estimait qu’elle ne dépassait pas deux heures

« Jusqu’à présent, il n’existe aucune preuve que des virus tels que le coronavirus aient été propagés par les billets de banque » , dit-on à la Banque de France qui précise avoir étudié avec d’autres banques centrales « l’incidence potentielle de la circulation des billets en euros sur la santé publique

Selon la Banque de France, la probabilité de contagion via un billet de banque « est très faible » par rapport à d’autres surfaces, comme des poignées de porte, même si des gouttelettes porteuses peuvent survivre pendant une période limitée sur la coupure

Pas de manière assez « significative pour être un vecteur majeur de transmission » selon la banque centrale

Le ministère des solidarités et de la santé a diffusé le 7 mars un message sur Twitter pour indiquer que « le risque d’être infecté par le Covid-19 en touchant des objets, notamment des pièces de monnaie, des billets de banque ou des cartes de crédit est très faible » et que la meilleure protection restait le nettoyage des mains avec un produit hydroalcoolique ou à l’eau et au savon

C’est d’ailleurs le cas après avoir utilisé n’importe quel objet, y compris sa carte bancaire, un terminal de paiement ou un distributeur automatique

Le refus de certains commerçants d’accepter le paiement en cash pourrait avoir de graves conséquences pour les personnes vulnérables selon l’interfédération PJM qui regroupe la Fédération des associations tutélaires (Fnat), l’Union des associations familiales (Unaf) et l’Union nationale des associations de parents, de personnes handicapées mentales, et de leurs amis (Unapei)

Dans un communiqué diffusé le 30 mars, PJM estime que « les nécessaires mesures de lutte contre la propagation du virus ne doivent pas faire oublier que 5 % de nos concitoyens n’ont pas de carte de paiement, ni de carte de retrait

Selon un bon connaisseur du secteur, on trouve de nombreux allocataires parmi ceux qui n’ont pas de carte bancaire

Légalement, un commerçant n’a pas le droit de refuser un billet ou une pièce en euros, à de très rares exceptions près

Le paiement en liquide est le seul à bénéficier du cours légal en France comme l’a rappelé en janvier un spécialiste de la Banque de France dans La Croix

La Banque de France indique aussi qu’il n’y a pas de risque de pénurie sur les coupures

lire la suite


Voir la source
Ledger Nano X - The secure hardware wallet
Buy on Coinbase
























Made by Fyher