Beta

Daily value of your cryptocurrency wallet




Receive every morning the value of your wallet by mail
Be alerted of the new currencies
Get an alert when a currency reaches the value of sale you've fixed
Security Don't show my cryptocurrency's adresses
+1300 Available cryptocurrency

D'où vient l'obsession de donald trump pour l'hydroxychloroquine


ÉTATS-UNIS - L’obsession de Donald Trump pour l’hydroxychloroquine, un médicament contre le paludisme, dans le traitement contre le coronavirus est peut-être à chercher du côté d’un philosophe autoproclamé qui soutient les suprématistes blancs, use d’une rhétorique antisémite dans ses tweets et appelle la chloroquine “un médicament de Nazi fait pour donner une leçon aux gauchistes qui pensent tout savoir

”Quelques semaines avant que le président américain ne fasse la promotion du médicament pour la première fois, une conversation sur l’hydroxychloroquine entre le “philosophe” Adrian Bye et deux investisseurs en crypto-monnaie sur Twitter a déclenché une chaîne d’événements qui ont porté ce médicament, dont l’efficacité n’a pas été démontrée scientifiquement, à l’attention d’ Elon Musk , des experts de Fox News et du locataire de la Maison-Blanche

L’étrange chemin emprunté par ce médicament pour arriver jusqu’au Président a mis à jour l’existence d’un dangereux pipeline d’informations provenant de sources douteuses dans les médias de droite

Adrian Bye, qui déclare vivre dans les Monts Wudang (au centre de la Chine) depuis quelques années et avoir interviewé des “leaders d’opinion” du secteur des nouvelles technologies pour sa startup, répondait ainsi à l’un des tweets de James Todaro:Ils prétendaient être affiliés à l’École de médecine de l’université Stanford, l’Académie des sciences américaine et l’École de médecine de l’université de l’Alabama (ces trois institutions ont déclaré au HuffPost qu’elles n’ont aucun lien avec le document, aujourd’hui inaccessible car ne respectant pas les conditions d’hébergement de Google)

L’article s’appuyait largement sur une étude française dont les scientifiques et l’éditeur de la revue qui l’a publiée ont ensuite vivement critiqué la méthodologie

Sur Twitter, Adrian Bye a reproché à Gregory Rigano et James Todaro de ne pas l’avoir mentionné et exprimé ses doutes quant aux conclusions de l’étude

Gregory Rigano a été invité par Tucker Carlson, présentateur de Fox News et conseiller informel de Trump, à une heure de grande écoute

Après l’avoir présenté comme un conseiller de Stanford, il a affirmé: “Ce que nous allons vous annoncer ici, c’est l’existence d’un deuxième remède pour lutter contre ce virus

” Glenn Beck, animateur radio de droite et Laura Ingraham l’ont invité à leur tour

Le lendemain de l’apparition de Gregory Rigano dans l’émission de Tucker Carlson, le président américain a fait allusion pour la première fois au médicament lors d’une conférence de presse à la Maison-Blanche

Il a continué les jours suivants, expliquant être “un grand fan” de l’hydroxychloroquine qui, selon lui, “pourrait changer la donne” bien que le Dr Anthony Fauci, directeur de l’Institut national des allergies et des maladies infectieuses, eût mis en garde contre les preuves anecdotiques entourant le médicament

S’il n’est pas exclu que les deux auteurs de l’article aient pu porter l’hydroxychloroquine à la connaissance du Président , l’efficacité du médicament avait commencé à être étudiée et testée avant que leurs déclarations radicales ne faussent le débat public

Une étude, en attente de validation, effectuée conjointement par le ministère des Anciens combattants américains et des chercheurs universitaires, montre que la prise du médicament augmente le taux de mortalité chez les patients atteints du coronavirus par rapport aux patients à qui on ne l’a pas administré, ce qui soulève des inquiétudes quant à son utilisation et a conduit à des plaintes de la part de groupes de défense des anciens combattants

“J’ai cessé il y a quelque temps déjà de parler de l’hydroxychloroquine car je ne suis ni médecin ni scientifique, et je pense que c’est à eux qu’il revient de valider son efficacité

”Alors que l’on s’interroge sur l’utilisation de l’hydroxychloroquine et ses potentiels effets secondaires, certains médias de droite semblent avoir renoncé à la médiatisation à outrance du médicament


Voir la source
Ledger Nano X - The secure hardware wallet
Buy on Coinbase
























Made by Fyher